Cabinet de Sophrologie, Psychothérapie et Relaxation
Centre médical & paramédical du 50.
50 rue d’Antibes
06 400 Cannes
Tél : 0489821825 - 0603606197


Spécialisation autour de la natalité


L’une de mes spécialisations c’est la natalité et le suivi de grossesse. Etant mère, et connaissant
particulièrement l'intérêt de la sophrologie pour la préparation à l'accouchement, je peux vous conseiller
d’autant plus de faire appel à moi si :Natalité

• Vous êtes enceinte, ou en souhait, de le devenir, si vous avez besoin d’informations plus singulières face à votre situation.
• Vous êtes en désir de grossesse, mais cela tarde à venir (sans contraintes physiologiques réelles, cela étant attestées par votre gynécologue).
• Vous êtes vous, ou votre partenaires, stériles.
• Vous faites appel à la procréation assistée (FIV).
• Vous subissez un postpartum difficile.
• Vous avez besoin d’une écoute et d’une aide face à votre grossesse, qui réveille certaines angoisses bien spécifiques et personnelles.
• Vous êtes une femme seule isolée, sans famille pour vous soutenir pendant votre grossesse.
• Vous subissez une grossesse pathologique.
• Vous vous devez d’être alitée pour mener à bien votre grossesse.
• Vous souhaitez un accompagnement psychologique (de femme vous devenez « femme-maman »), physiologique (vos hormones travaillent, vos sens changent), corporel (votre schéma corporel se modifie et vous devez en prendre conscience et l’intégrer durant toute cette longue et lente évolution).
Les 3 premiers mois de grossesse: que faut-il savoir 
• Vous avez fait une ou des fausses couches et vous en souffrez.
• Vous avez dû subir un avortement thérapeutique.
• Vous avez décidé d’avoir recours à l’IVG et vous le vivez mal.


Femmes enceintesOu pour toutes autres raisons… Le sujet est vaste. Mais je suis là, vous pouvez compter sur moi. Au sujet du deuil et des morts subites du nourrisson, même si l’on n’est jamais assez armé pour accompagner ces malheurs. Je pense pouvoir vous y aider (je me suis formée auprès de la FF2P à l’accompagnement du deuil dans la famille) et puis, surtout, j’utilise « des outils » qui me sont propres, pour tenter de vous soutenir du mieux qu’il est possible de le faire face à de tels drames.
Mais si vous faites appelle à moi. C’est déjà que vous avez effectué un grand pas sur le travail à venir… Et rien que pour cela vous pouvez déjà en ressentir une certaine fierté et la naissance d’un nouvel espoir de « mieux être ».